La Manade - Les Origines

 

Christian Devaux, né au pied des Cévennes, a toujours été attiré par la Camargue et la bouvino. Il devient donc gardian amateur pour participer aux abrivados. Quelques années plus tard, il achète ses propres taureaux à la manade Emile Bilhau, une quarantaine de bêtes. Nous sommes en 1981.

Comme chaque manade en Camargue, il choisit sa marque : un D dans un C ; son escoussure et les couleurs de sa manade représentées sur la devise : le rouge et le gris. Il s’inscrit auprès de la Fédération Française de la Course Camarguaise.

Une vingtaine de gardians, aussi appelés « amateurs », bénévoles, participent à la vie active de la manade avec Caroline et Loïc, enfants du manadier.

Loïc Devaux a intégré la manade en 2005 et a acheté du bétail d'origine E. Bilhau. 

Passionné, respectueux des traditions, il a formé une nouvelle équipe de gardians, tous agés de 17 à 50 ans, une équipe jeune et dynamique.

A l'affut de sensations fortes, ils font les quatre cents coups, et ne laissent jamais un taureau s'échapper quite à jouer du lasso ou faire du saut de cheval à taureau.

Article Camarigo
Article Camarigo

Archive de la Manade à ses débuts

press to zoom
Bandido à La Calmette
Bandido à La Calmette

Photo d'archive Manade Devaux

press to zoom
Les enfants
Les enfants

Loïc et Caroline Devaux les débuts

press to zoom
 

La Manade - entre Camargue et Cevennes gardoises

Pour le bien être de nos taureaux et de nos chevaux Camargue qui paissent en liberté, nous possédons des terres dans trois endroits différents par leur flore, mais aussi par leur altitude.
 

  • Le Marais du Cougourlier sur la Commune de Saint Gilles (30) est le principal lieu de pâture :  joncs, roubines, tamaris.

Perdu au détour d’un chemin, la Camargue à l’état pur.

  • Bois et garrigues sur les collines de Garrigues Sainte Eulalie au pied des Cévennes sont occupés en cas d'inondations dans les terres basses. L’herbe y est plus rare mais de bonne qualité. C'est ici que nous recevons dans nos installations récentes pour nos soirées camarguaises, nos après midi goûter, et vos journées à la carte.

 

Nos Installations

Installés sur une colline entre oliviers, bois de chênes et de pins, vignes et champs de blé,
nous vous recevons dans un cadre typique.

Les installations sont en bois peint pour l'aspect rustique, allié à la modernité de voiles tendues pour les espaces ombragés.


C'est ici, entre la commune de Garrigues Sainte Eulalie et celle de Saint Dézéry, à 10 minutes d'Uzès, 20 Minutes d'Alès ou Nîmes,  
que nous vous recevons :
Que ce soit dans le cadre des  JEUDIS A LA MANADE en Juillet/Août (voir calendrier)

Ou pour une privatisation
dans le cadre de journées professionnelles : séminaires, journées entreprises
ou personnelles : anniversaires, baptêmes, cousinades ....
A vous d'organiser votre demi-journée, journée, soirée A la Carte
- Parking - "Laupio" : Espace repas ouvert mais couvert  - Tables et bancs -
- Espace Bar ombragé avec tonneaux et Barbecue pour Brasucades ou Grillades -
- Arènes -
-Toilettes - Groupe électrogène - 
- Espace arboré et protégé pour assister aux démonstrations équestres typiques - 
Mariage à la manade
Espace Grillade
Entrée de la manade
Décoration mariage
Le coin bar
Une apres midi en Camargue
Soirée a la manade
Croix Camargue à l'entrée de la mana
 

NOS CHEVAUX / TAUREAUX - PORTRAITS

"Ils galopent très doucement et d'une justesse admirable, ils tournent à toute main, ils reculent, ils poussent en avant et avec une gentille passade ils esquivent artistement le hurt de cet animal furieux..." 

Carle Naudot Camargue et Gardians 1945

Simbad : le doyen du troupeau, 35 ans, il a été le cheval de Christian, le manadier :aussi agile au tri du bétail, qu'en abrivado, il a le coeur d'un grand sportif. Actuellement à la retraite, il coule des jours heureux mais espère quand même être de la partie à la prochaine abrivado. S’il avait la parole il aurait mille et une aventures à vous raconter car il a connu des chutes, des encornades, des échappées….

Isis : la grand-mère, achetée à 6 mois par Loïc, c’est sa première pouliche. Elle a grandie avec nous dans le jardin, rentrait dans la cuisine pendant notre repas. Elle est restée pot de colle. Elle a donné naissance à Osiris.

Osiris : le fils d’Isis, aussi pègue que sa mère ! Loïc l'a débourré lui-même. Son surnom « Bouche d’Or », il a en effet un peu de mal à s’arrêter.

Talia : La petite fille. Fille d’Osiris. Elle coule des jours heureux : caresses, sucre…

Hommage : Premier cheval de Loïc, cheval extraordinaire, il est toujours là où il faut et nous évite pas mal de danger.

Azur : cheval aux yeux bleus, qui nous vaut plus d’une photo ! Son surnom « Hollywood » (Chewing Gum), en effet il claque des dents comme s'il machait un chewing gum dès qu’il sent les taureaux et le travail à proximité.

Kheops : Cheval effrayé par les grands gestes, il peut être méchant. Il nous est très utile dans les abrivados de charbon et s'entend bien avec Loïc.

Pelous de Listel : Nouveau venu, acheté par Caroline, après quelques déboires à la monte, c'est finalement un hyper calme, très gentil et très calin.

 

_edited
_edited

Décrivez votre image

press to zoom
Osiris
Osiris

Décrivez votre image

press to zoom
Hommage de Listel
Hommage de Listel
press to zoom
Pelous de Listel
Pelous de Listel
press to zoom
IMG_0682
IMG_0682

Décrivez votre image

press to zoom
155284_1646352489314_1551961756_1570714_324509_n
155284_1646352489314_1551961756_1570714_324509_n

Décrivez votre image

press to zoom
Nino
Nino

Décrivez votre image

press to zoom
Banaru
Banaru

Décrivez votre image

press to zoom
Vovo
Vovo

Décrivez votre image

press to zoom

Canou et Cougourlier : Pendant les inondations, pour aller chercher les taureaux égarés, nous avons trié Canou et Cougourlier, nous les avons lâchés dans la manade. Ils se sont mis à nager à la rencontre des taureaux égarés, et à la voix, ont regagné le camion.

Vovo : Tient son nom du cocardier de la manade Aubanel car lui ressemble physiquement, il avait de très grandes qualités en taureau d'encierro.


Banaru : A de très grandes cornes, en abrivado il a valu bon nombre de bleus, chemises déchirées et côtes fêlées aux cavaliers.

Galoubet : Il suffit de le trier, pour que Tamaris, Banaru et Scorpion le suivent dans le couloir du clos de tri. Ils ont l'habitude de partir ensemble pour l'abrivado.